Site officiel de la FFRandonnée Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur

Les GR® victimes de la tempête Alex

En octobre dernier, la tempête Alex débarquait en France et causait d'importants dégâts, notamment dans les Alpes-Maritimes. Deux mois plus tard, le bilan pour de nombreux sentiers de randonnée locaux reste critique. Beaucoup nécessitent une large réhabilitation avant que l'on puisse de nouveau les emprunter en toute sécurité. La FFRandonnée fait appel à la générosité de tous pour soutenir les baliseurs bénévoles des Alpes-Maritimes !

La tempête Alex, une tragédie environnementale

Nous avons tous en mémoire le passage de la première tempête hivernale de 2020 du nom de tempête Alex, qui avait déversé ses pluies diluviennes sur les côtes bretonnes d'abord, avant de poursuivre son chemin en direction des Alpes-Maritimes et du Mercantour, laissant la région tout entière dans un état d'urgence absolue. La commune de Saint-Martin-Vésubie a par exemple vu déferler sur elle plus de 50 millions de m3 d'eau en seulement 24 heures, l'équivalent de 15 000 piscines olympiques, causant des dégâts humains et matériels sans précédent. Plus globalement, ce sont 500 milliards de litres d'eau qui s'étaient écoulés partout sur le département, coupant du monde 55 communes touchées par ce sinistre, laissant ses habitants sans eau ni électricité.

Peu après cette tragédie environnementale qui aura ému tout un pays, la FFRandonnée Alpes-Maritimes s'est associée avec le Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes-Maritimes pour assister les équipes techniques de nettoyage du département et prêter main forte aux milliers de sinistrés. Des randonneurs de tous clubs réunis, particuliers et baliseurs se sont alors donnés rendez-vous pour une sortie particulière où pelles, râteaux et pioches remplaçaient les habituels bâtons de marche. Dans une ambiance qui s'accompagne du vol incessant des hélicoptères de secours, cette chaîne de solidarité opère et n'aura jamais manqué d'apporter un peu d'espoir et de foi en l'humanité en ces temps si compliqués. 

photos de l'opération menée par la FFRandonnée Alpes-Maritimes

Photos de l'opération menée par la FFRandonnée Alpes-Maritimes. © FFRandonnée Alpes-Maritimes

 

Un isolement accru par des GR® détruits

Déversement d'arbres, de détritus et d'encombrants en tout genre, chutes de pierres, effondrements de structures… La tempête Alex n'aura pas manqué d'impacter considérablement les itinéraires de Grande Randonnée, mettant encore plus à mal l'isolement des communes sinistrées par le fait que ces voies de communication largement fréquentées soient pour beaucoup rendues impraticables, sinon détruites. Des tournées de reconnaissance ont immédiatement été organisées après le passage de cette bombe météorologique en collaboration avec le PGHM et le département des Alpes-Maritimes, afin d'évaluer leur état. Celles-ci ont pu permettre de constater des situations très contrastées selon les secteurs et les vallons.

 

Ainsi, du côté de la Baisse du Basto et du refuge de Nice, les lieux sont apparus globalement praticables avec toutefois certains points de dégradation ponctuels. Mais cette once d'optimisme n'était pas de rigueur partout, comme par exemple à proximité du vallon de l'Autier, lieu qui n'a pu être reconnu visuellement que par les airs, mais qui laisse deviner le chaos qui s'y tient.

D'une manière générale, la quasi-totalité des sentiers maralpins ont été touchés. Qu'il s'agisse de l'emblématique GR® 52 traversant la vallée des Merveilles, du GR® 5 réalisant une Grande Traversée des Alpes, du GR® 406 - Route Napoléon ou encore du GR® 510 reliant les balcons de la Côte d'Azur, tous sont sortis de cet épisode avec l'assise tuméfiée par les coups dévastateurs reçus par Alex. Une violence retranscrit également à travers l'histoire de cette balise d'un sentier de randonnée situé à Saint-Martin-Vésubie retrouvée deux mois plus tard à 500 kilomètres de son point d'implantation originel, sur une plage de Vendres dans l'Hérault.

Outre ces éléments, c'est bien tout l'ensemble du relief topographique des Alpes-Maritimes qui a été vandalisé. Il sera ainsi nécessaire de réétudier l'ensemble des cartes topographiques au regard du relief qui a été totalement redessiné par les passages répétés des eaux. Un défi titanesque pour l'ensemble des acteurs locaux qui vient s'ajouter à l'ensemble du travail de collecte d'informations, de réhabilitation et de rebalisage tout au long des 450 kilomètres de sentiers dévastés par les flots du Boréon, de la Vésubie ou encore de la Roya.

La FFRandonnée lance un appel à la solidarité

Tempête Alex - une partie des dégâts constatés

Pour faire face à l'ampleur des dégâts causés, pour aider au nettoyage des villages et des plages littorales sinistrées et sauvegarder ce patrimoine naturel national des sentiers de Grande Randonnée, vous pouvez dès à présent si vous le souhaitez, faire un don par chèque* ou par virement bancaire.

L'argent récolté permettra à la FFRandonnée Alpes-Maritimes de lancer, dès que la situation sanitaire le permettra, les opérations nécessaires de rebalisage, sécurisation, déviation vers des variantes qui sont et seront nécessaires sur l'ensemble des sentiers que la tempête Alex a touché. Tout don, aussi petit soit-il, sera bienvenu dans cette période où et viendra compléter l'aide déjà précieuse reçue par et qui menace la sécurité de celles et ceux qui souhaiteraient les pratiquer dans un avenir proche.

Votre générosité et solidarité donnent la force quotidienne aux baliseurs bénévoles de la FFRandonnée qui œuvrent avec les agents des collectivités locales pour réaliser à leur échelle ce travail colossal de réhabilitation de nos GR®.

* Chèque à adresser à la FFRandonnée - 64 rue du dessous des berges, 75013 PARIS

Publié le 23/12/2020

Calendrier Randos

Découvrez le
calendrier des Randonnées
dans la région Sud

Aides aux clubs affiliés

Plan Solidaire de Développement (PSD)

 

Inscriptions aux compétitions

Newsletter Rando PACA

Inscrivez-vous à la newsletter Rando PACA pour suivre les dernières actualités de randonnée en PACA.