Site officiel du Comité FFRandonnée Provence-Alpes-Côte d'Azur

GR4

GR 4 : La Haute Provence par les Gorges du Verdon 

 

 

Présentation et illustrations réalisées par René DOMINICY, Président Sentiers et Itinéraires de la FFRandonnée Alpes-de-Haute-Provence
 
 

 

Le GR 4 dans les Alpes de Haute Provence
Le sentier de grande randonnée 4 (GR 4) part de Royan (Charente-Maritime) et se termine à Grasse (Alpes-Maritimes), reliant la Provence à l’Atlantique. Pour cela il traverse 13 départements dont ceux des Alpes-Maritimes, des Alpes-de-Haute-Provence et du Vaucluse.
Sur le département des Alpes-de-Haute-Provence, le GR4 se situe au sud du département, flirtant parfois avec le Var.

 

 
 
Plus simplement disons le GR4 c’est la Haute-Provence par les gorges du Verdon.
Il traverse les plateaux désertés de l’arrière-pays de Grasse
Le GR4 vers Ubraye
 
 
Et rejoint le cours du Verdon, où il traverse le grand canyon par le célèbre sentier Blanc-Martel
 
Le couloir Samson
Martel : 100 ans déjà !
Les gorges sont explorées dans leur ensemble pour la première fois en 1905 par Edouard-Alfred Martel, un spéléologue mandaté par le ministère de l'Agriculture, aidé d'Isidore Blanc, instituteur de Rougon. Son équipe met trois jours et demi pour descendre la rivière.
Le Touring Club de France aménage le sentier des gorges et le chalet de la Maline en 1928. Il inaugure alors le sentier qu'il nomme le « sentier Martel », celui-ci sera renommé "sentier Blanc-Martel" en hommage à ses « inventeurs ».
Entretenu et balisé par les bénévoles du CDRP 04, l’ensemble vient de faire l’objet sur 2 ans d’une opération « Grand Site » pilotée par le Conseil général 04, destinée à mettre en sureté et sécurité l’ensemble du parcours au fond des gorges
 
Au fond des gorges par le sentier Blanc-Martel
 
Le plateau de la Palud sur Verdon et le Chiran enneigé
 
Le lac de Sainte Croix du Verdon, alimenté par les eaux du Verdon
Quittant les gorges, le GR 4 offre de beaux panoramas sur Moustiers Sainte Marie, célèbre pour ses faïences, puis traverse une partie des 12700 ha du plateau de Valensole.
 
Le plateau de Valensole
C’est l’une des plus vastes communes de France. Surnommé "grenier de la région", son plateau de 800 km2 est essentiellement consacré à la culture de la lavande et des céréales. Il revêt différents aspects selon les saisons : les cimes enneigées des alpes et les amandiers en fleurs en mars laissent place en juillet aux multiples bleus des lavandes ondulant en alternance avec l’or des blés. En novembre, l’ocre des terres labourées tranche sur la pureté du ciel bleu d’hiver.
Qui dit plateau de Valensole pense souvent lavande. Et bien non, elle n'y pousse pas. Ce sont des champs de lavandin, un hybride de deux types de lavandes, qui colore le pays en bleu à la belle saison. Il vous faudra, pour trouver la plus discrète « lavande fine » au parfum suave, gagner les hauteurs septentrionales du plateau, le « sauvage » comme l'on dit ici, vers le Montdenier et les Préalpes.
 
Puis après les immenses cultures de lavande du plateau de Valensole, il se poursuit à travers les collines de Manosque
 
et du Parc Naturel Régional du Luberon.
Quittant le 04 par l’ouest, le GR4 se dirige vers le Mont-Ventoux avant de traverser le Rhône.