Site officiel du Comité FFRandonnée Provence-Alpes-Côte d'Azur

Programme SAUVAGES en PACA

 

 

programme Sauvages de PACA, piloté par le CPIE Côte Provençale - l'Atelier Bleu. 

 

Dans la prolongation du succès du dispositif participatif Eco-vigilance® incendie, Sauvages de ma rue renforce l'appropriation du développement durable par les randonneurs (défi de la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable du sport 2015-2020) et réaffirme l'implication des randonneurs pour leur cher territoire. 

 

C’est quoi ? C’est un observatoire citoyen des plantes sauvages urbaines de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Tout citoyen peut observer, identifier à l’aide de guides et transmettre ses observations aux scientifiques sur www.sauvagesdepaca.fr ou l’application Sauvages de PACA.

Par qui ? Le CPIE Côte Provençale coordonne cet observatoire au niveau de la région. Il s’agit d’une déclinaison du programme Sauvage de ma rue, co-fondé par Tela Botanica et le Muséum national d’Histoire naturelle.

site internet : http://sauvagesdepaca.fr/
 

Pour qui ? Associations (naturalistes, éducation à l’environnement, de randonnées, de découverte du patrimoine,…), citoyens curieux, collectivités,…

Comment ? Avec un protocole simple, accompagnés d’outils ludiques et pédagogiques ! Une formation destinée à personnes intéressées pour participer ou relayer ce programme de sciences participatives est organisée pour vous accompagner.


Formation: Une formation à destination des curieux de la flore urbaine est bientôt organisée. Elle permettra de former tout citoyen à l’utilisation de l’observatoire Sauvages de ma rue.

Une première formation aura lieu en fin Mars dans la semaine du 29/03 autour de Manosque.
D'ici quelques jours, les dates définitives, horaires et lieux seront communiqués.   Et à la suite trois autres formations se dérouleront dans la région.

Pourquoi Sauvages de PACA peut nous intéresser, nous randonneurs ? 

>> Une qualité de vie dépendant de la qualité de sa flore : cette biodiversité urbaine est le soutien de nombreux services apportant une meilleure qualité de vie. Mieux connaître ces plantes, c'est pouvoir pratiquer dans de bonnes condition et mieux vivre dans nos villes. 

>> Retrouver se lier avec la nature : la flore urbaine reste notre dernier lien avec la nature au quotidien, lien priviligié que les randonneurs entretiennent avec la nature

>> Promouvoir et proposer la randonnée sous toutes ses formes en fonction des publics : Sauvages de ma rue donne la possibilité en une marche de contribuer au savoir collectif et de devenir engagé dans son territoire, de manière très simple 

des articulations possibles avec : "un chemin, une école"